Guizhou 2005

Cette expédition spéléologique s’est déroulée du 28 fevrier 2005 au 9 avril 2005.

Elle a eu pour but principal l’exploration de trois zones karstiques, dont le réseau de la Shuanghe (district de Suiyang), qui est passé à plus de 85km de développement. La grotte demeure la plus longue grotte de Chine, et passe dans le top20 mondial. Parmi les autres zones, notons, après la reconnaissance de 2004, l’exploration sur Fuyan (district de Zheng’an) et la topographie d’un réseau de 17km, très prometteur, ainsi que la poursuite des explorations à Cizhudong.
Au bilan, plus de 20km de nouvelles galeries ont été découvertes et topographiées par l’équipe.

La forteresse souterraine
La grotte de mawandong, un monstre de plusieurs dizaines de kilomètres que nous avons exploré, possède à l’entrée une véritable muraille et des batiments pour contenir une armée, probablement chargée de surveiller ce site d’exploitation du nitrate pour la poudre à canon

Mais la spéléo d’exploration ne s’arrête pas à la découverte de nouvelles grottes. Un liens étroit avec les populations locales s’est créé après 19 ans d’explorations en terre chinoise par le PSCJA de Vénissieux.

Ainsi, parallèlement, nous avons aussi inauguré l’Ecole de Spéléo de la Shuanghe, et assuré la première formation de spéléologues chinois. Nous avons aussi participé et animé la 1ère semaine de la spéléologie en Chine, dans le cadre des années croisées France-Chine, au cours de laquelle nous avons présenté la spéléologie à un public nombreux. Enfin, nous avons fait une démonstrations des techniques de secours spéléo au pompiers chinois chargés des secours dans les mines, à Pekin.

A l’époque, j’avais rédigé et illustré un journal de l’expédition spéléo Guizhou 2005, à lire ici

Participants : Jean Bottazzi, Robert Peyron, Nicolas Faure, Eric Sanson, Carlos Placido, Alexandre Andrieu, Christine Magot, Carole Jallibert, Olivier Testa

Exploration spéléologique en canot

Sur les sentiers d'accès aux trous, des fermes, sous une fine couche de neige